_self]La Gacilly[/a] en Bretagne, berceau de la Marque Yves Rocher.|

L'Arnica

BOTANIQUE

NOM LATIN

Arnica chamissonis

NOMS VERNACULAIRES

Arnica, Arnica des plaines

FAMILLE
Asteraceae

ORIGINES
Amérique de Nord

GÉNIE DU VÉGÉTAL - LA SÉDUCTION

Visualisation des fleurs tubulées à la surface de la fleur d’Arnica © Laboratoire d’Imagerie - Groupe Rocher

L’ORIGINE DE NOTRE PLANTE

Nous cultivons l’Arnica chamissonis en Agriculture biologique sur nos terres de La Gacilly en Bretagne, berceau de la Marque Yves Rocher.

Une collaboration étroite entre notre Centre Agronomique et nos Chercheurs en Cosmétique Végétale® a permis de mettre au point l’itinéraire cultural : l’origine des semences et le stade de récolte ont été soigneusement définis afin d’obtenir une teneur en principe actif optimale offrant ainsi toute la puissance de l’Arnica dans le respect de la nature et de la biodiversité. Implanté en avril, l’Arnica est récoltée fin juin et immédiatement séché selon un programme spécifique permettant de préserver toutes les qualités intrinsèques de la plante.

Pourquoi l’Arnica chamissonis ? L’Arnica montana, originaire des alpages de la Forêt Noire, est une plante médicinale convoitée, menacée de disparition. Afin de participer à sa sauvegarde, Yves Rocher a choisi dès 1983 d’expérimenter la culture d’une espèce aux propriétés similaires, l’Arnica chamissonis, avec succès sur les terres de la Gacilly.

Mise au séchoir de l’Arnica, La Gacilly, France © Dominique Rolland

GÉNIE DU VÉGÉTAL - LA SÉDUCTION

L’Arnica présente une fleur composée : ce que l’oeil reconnait comme fleur unique est en fait un groupement de fleurs ! A la périphérie, les « pétales » sont en réalité des fleurs « ligulées » (forme de languettes). Stériles, elles sont destinées à attirer les insectes vers le coeur de la « fleur ». Celui-ci, au microscope, révèle une multitude de fleurs « tubulées » (...) fécondes hermaphrodites (à la fois mâles et femelles). La fécondation est assurée à la fois par le pollen d’une autre Arnica, via les insectes, pour favoriser le brassage génétique… Ou alors la plante peut s’en charger toute seule, il y a alors autofécondation !

NOTRE EXTRAIT

Comme le visage, les mains sont fortement exposées à différentes source de stress : pollution, froid, soleil… la peau, agressée, perd de sa souplesse, elle est rêche et inconfortable, sans éclat.

Nos Chercheurs en Cosmétique Végétale® ont identifié, au coeur de l’Arnica chamissonis, deux molécules végétales majoritaires : la lutéoline et l’acide chlorogénique. Extraites à partir des sommités fleuries d’Arnica par un mélange de solvants naturels (eau et alcool), elles appartiennent toutes deux à la famille des polyphénols, connue pour protéger les végétaux des agressions extérieures. C’est leur combinaison qui participe à l’efficacité protectrice de notre extrait.

Dans la gamme Beauté des mains, il est associé à d’autres actifs végétaux. Cette association participe à la protection de la peau qui est plus lisse, plus douce et plus confortable*.

*tests in vivo

L'ARNICA DANS NOS PRODUITS

DÉCOUVREZ AUSSI